Contexte

La perception de télépéage routier (an anglais "electronic fee collection, EFC) est une notion générale utilisée pour désigner des solutions de technologies de l'information et de la communication qui perçoivent des redevances d'usagers routiers en libre circulation. Les dispositifs de télépéage permettent une tarification efficace des véhicules routiers et une grande variété de politiques de tarification. Il existe de nombreux systèmes de télépéage en Europe aujourd'hui. Cependant, la plupart d'entre eux ont été conçus et étendus sur une base régionale, créant ainsi différentes variantes dans les différents pays. Afin de tirer pleinement les avantages des systèmes de télépéage, ils doivent être interopérables, et permettre à un véhicule de payer des redevances dans différents pays à l'aide d'un seul équipement embarqué et d'un seul contrat.

Normalisation de perception de télépéage

Un membre de Rapp Trans (J. Engdahl), en tant qu'animateur nommé, coordonne depuis 2004 le développement des normes mondiales et européennes de télépéage au sein de l'ISO et du CEN.

fournissent des éléments clés pour réaliser l'interopérabilité. Elles sont utilisées dans plus de 40 pays et 150 systèmes à travers le monde. Plus de 100 millions d'équipements embarqués et 40 000 équipements au sol conformes sont déployés.

Les normes de perception de télépéage définissent les échanges d'informations entre percepteurs de péage et prestataires de télépéage. Elles portent sur les systèmes basés sur les technologies dédiées à la communication à courte portée (en anglais dedicated short-range communication, DSRC), le système de positionnement par satellite (an anglais global navigation satellite system, GNSS) et les cartes à puce. Elles comprennent les «exigences» et les procédures de test associées afin de faciliter l'évaluation de conformité des mises en œuvre.

Des métriques liées aux performances d'imputation et le cadre d'évaluation associé soutiennent des accords de niveaux de services. La suite de normes comprend également des lignes directrices sur la sécurité de l'information qui peuvent être utiles pour la préparation ou l'évaluation des exigences de sécurité.